La respiration est l'élément clé de la détente et de la concentration, du moins si on respire comme il faut ... (voir : https://www.sophrologie-paris-11.fr/blog/articles/3-bonnes-raisons-de-pratiquer-la-sophrologie )

Une fois la respiration abdominale bien intégrée, vous pouvez l'utiliser en la couplant avec des images, des mots, des sons,... pour obtenir selon les moments et les besoins le calme, la confiance, l'énergie,... dont vous avez besoin.

Je vous livre ici 3 propositions, il va sans dire qu'il y en a beaucoup d'autres, l'essentiel est d'expérimenter ce qui vous fait du bien.

 

Respiration de la vague

Une respiration qui a vocation à apaiser.

Vous pouvez poser une main sur votre ventre pour en sentir les mouvements ; au fur et à mesure, allongez le temps d'expiration en soufflant doucement entre votre lèvres : attention à bien relâcher la mâchoire. 

Puis visualisez un vague qui roule sur le sable, lentement, puis une autre, une vague après l'autre. Synchronisez les mouvements de la mer avec votre respiration : à l'inspir, la vague monte , à l'expir elle redescend, doucement, lentement, très lentement. C'est un peu comme si votre souffle "poussait" la vague. 
Le mouvement du souffle, le mouvement des vagues créent une forme de bercement, régulier et apaisant.

 

Respiration colorée

Respiration, couplée à une intention 

Installé.e confortablement, commencez à respirer profondément, régulièrement. 

Quel est votre intention ? Calme ? Détente ? Confiance ? Sommeil ? Ouverture ?...

Associez à ce mot une couleur, celle qui vient spontanément et visualisez-la comme une transparence colorée (pensez aux bulles de savon quand elles passent dans la lumière) ; puis, imaginez que l'air que vous respirez est imprégné de cette transparence colorée ; sentez-la dans vos narines, sentez-la qui ruisselle dans votre tête et la nimbe de cette douce lumière, laissez-la couler dans votre cou, vos bras, vos doigts, vos épaules, votre poitrine, votre thorax, votre ventre, votre bas-ventre, vos cuisses, vos mollets, vos pieds, vos orteils...

Comme une cascade. 

Puis à chaque expiration, prononcez mentalement le mot en balayant votre corps de la tête aux pieds, en suivant le ruissellement coloré.

 

Respiration d'énergie

Assis ou debout, concentrez-vous sur la plante de vos pieds: imaginez l'énergie sous la forme d'un rayonnement par exemple qui monte dans votre corps ; à chaque inspiration, c'est comme si vous inspiriez l'énergie pour la diffuser et l'installer dans votre corps.

Pieds, chevilles, mollets, cuisses, bassin, ventre, bas du dos, thorax, poitrine, épaules, bras, mains, cou, tête...A l'inspir, l'énergie monte des pieds à la tête, à l'expir elle diffuse en sens inverse.

Vous pouvez par exemple imaginer ce rayonnement qui monte à l'arrière du corps à l'inspir, et qui descend à l'avant du corps à l'expir. Vous pouvez prononcer mentalement le mot "énergie" à l'inspir ou à l'expir, ou les deux. N'hésitez pas à rajouter vos images et vos mots.

Si par exemple un lieu est pour vous évocateur de la forme d'énergie que vous souhaitez contacter (ex: la montagne lors d'une ascension  pour un patient récemment) visualisez ce lieu à la fin.

Puis, prenez 3 respirations , cette fois en raccourcissant le temps d'expir : soufflez d'un coup , ébrouez-vous, frottez vos mains, tapotez votre corps, sautillez : c'est parti! 

Note : Le do-in est parfait aussi pour récupérer de l'énergie rapidement.
Voir :https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=do-in


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.