Sophie Laurent

Sophrologie - Hypnose

Il y a quelques jours j'ai retrouvé une cassette VHS : sur la couverture la photo d'un homme que j'ai beaucoup aimé, mort depuis plus de 20 ans, auquel je pense régulièrement et dont je peux dire, encore aujourd'hui, qu'il me manque infiniment.

Cette cassette est une démo destinée à présenter son travail d'acteur.

En prenant cette cassette dans ma main, j'ai ressenti de façon fulgurante et fugace sa présence, j'ai reconnecté avec l'impact de sa présence en moi, très difficile à dire avec des mots; c'est comme si pendant un temps infime il avait été là. Je l'avais senti. Et cette présence a été bouleversante. Ce n'était pas sa photo, j'en ai d'autres, pas le contenu de la cassette que je n'ai pas regardée (mais que je connais bien,) je crois que c'était vraiment le geste, cette cassette qu'il a tenue en main et que je tenais à mon tour, qui nous a unis à nouveau, un court instant.

Bouleversant mais aussi tellement riches et forts ces moments qui nous mettent en contact avec nos absents. J'aime aussi beaucoup les retrouver dans mes rêves. Récemment j'ai rêvé plusieurs nuits de suite de mon père et j'ai eu l'impression de passer du temps avec lui. 

Dans ma pratique, j'entends beaucoup de rêves de ce genre ou d'autres moments forts de connections avec des personnes disparues.

Après la mort de ma grand-mère j'ai fait un très beau rêve qui est resté imprimé dans ma mémoire : elle entrait dans la mer et se retournait vers moi qui était sur la plage, elle me faisait un signe de la main, un "au revoir" je pense, son visage était souriant, lumineux, puis elle se retournait et avançait vers le large. Ce rêve m'a fait beaucoup de bien.

Il y aussi la voix qui plus que les images nous remettent en mémoire la personne toute entière, dans toutes ses dimensions. J'ai un enregistrement de la voix de ma grand-mère fait il y a plus de 40 ans et quand je l'écoute, je la retrouve, je la ressens, je retrouve la personne qu'elle était. La voix est mouvement, épaisseur quand la photo peut sembler plus figée, plus "plate".

'Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants". Jean d'Ormesson.

Evoquer nos morts, se souvenir, leur parler... j'ai beaucoup aimé les cimetières au Chili, des lieux colorés vivants, j'en reparlerai.

Des liens sur la mort, les mystères, les rituels, etc...pour aller plus loin

https://www.inrees.com/

https://www.happyend.life/

https://vimeo.com/ondemand/etsilamort

 

 

 

 


Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.