Sophie Laurent

Sophrologue

La sophrologie pour améliorer son sommeil


 

Du mal à s’endormir ? Se réveiller une ou plusieurs fois la nuit ou bien très tôt le matin, bien avant la sonnerie du réveil ? Sensations de fatigue, de lourdeur, l‘impression d’un sommeil qui n’est pas réparateur ?

 

La fatigue entraîne une plus grande vulnérabilité, moins de patience, des difficultés de concentration c’est pourquoi la bonne qualité de notre sommeil est essentielle.

 

Bien évidemment, un bébé, une personne malade à s’occuper, des horaires décalés sont autant de facteurs extérieurs qui perturbent notre sommeil mais, dans la plupart des cas ce sont le stress, l‘anxiété, les ruminations mentales, qui nous maintiennent éveilé.e.s ou nous sortent brutalement du sommeil.

 

La sophrologie a fait ses preuves dans la prise en charge du stress et de l ’anxiété c’est pourquoi elle peut très efficacement vous aider à retrouver un meilleur sommeil : vider les tensions au moment du coucher, respirer avec le ventre en allongeant le temps d’expir, visualiser des lieux apaisants ou se visualiser dormant d’un sommeil profond et réparateur…nous élaborerons ensemble un protocole en fonction des causes et des manifestations de votre insomnie.

 

En plus de la sophrologie, des petits gestes à mettre en place :

 

Se coucher et se lever sensiblement à la même heure tous les jours (weekends compris) pour ne pas casser le rythme

Eviter les excitants

Ne pas manger trop lourd ou juste avant d’aller se coucher

Eviter les écrans le soir : la lumière bleue perturbe la production de mélatonine, l’hormone qui veille à la bonne alternance des cycles de veille et de sommeil

Pas d’écrans dans la chambre !

Autant que possible (et ce n’est pas possible pour tout le monde pour des raisons de place, de moyens financiers, etc) donner à sa chambre une atmosphère invitant au repos et à la détente :couleurs douces, pas d’encombrements, petites lumières apaisantes comme les lampes en cristal de sel de l’Himalaya

Pas d’affichage lumineux de l‘heure comme les radio-réveil ou les réveils qui projettent l’heure au plafond.

Si possible se séparer du portable, au minima couper la wifi, la 4G et tourner l’écran contre le support
Même si on se réveille, on ne regarde pas l’heure !

On arrête les phrases de type « pourvu que ne me réveille pas encore cette nuit » (le cerveau enregistre « réveille cette nuit »)

Une activité physique régulière réduit le temps d'endormissement et améliore la qualité du sommeil *

 

Il faut aussi se rappeler que nous n’avons pas tous les mêmes besoins et les mêmes rythmes, que ceux-ci varient en fonction de notre âge, de notre état de santé voire en fonction du lieu où l’on est (en fonction du temps d’ensoleillement par exemple).

 

*Pour mieux dormir, n'oubliez pas de bouger

A lire

Retrouvez un sommeil profond en 4 semaines


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.