Sophie Laurent

Sophrologue

Sophrologie pour les enfants

La sophrologie peut tout à fait être bénéfique pour les enfants : les séances sont plus courtes que pour les adultes, les exercices plus variés et plus ludiques, l'imagination et la créativité sont sollicités.

Pour quelles sortes d'indications ?

- Le stress : la période covid et toutes ses implications sur le rythme des enfants, dans le cadre de la vie scolaire comme hors temps scolaire, a profondément augmenté le stress ressenti par de nombreux enfants, d'autant que les pratiques sportives ont dû être réduites. Mais au delà du Covid, les enfants souffrent souvent de stress à l'école (contrôles, oral, résultats,...) parfois aussi dans leurs pratiques artistiques ou sportives ou encore ressentent des difficultés à être à l'aise avec les autres. Ce stress peut se manifester par des maux de ventre, une transpiration excessive, des troubles du sommeil, des trous de mémoire allant jusqu'au blanc total etc. 

- Le manque de confiance en soi : l'enfant se compare, se sent moins bon, moins performant, moins intéressant, parfois la pression des parents est très forte comme celle du système scolaire :  la peur de rater ou de pas être à la hauteur augmentent avec son cortège de symptômes comme ceux précédemment cités.

- La phobie scolaire : elle peut résulter d'un excès de stress comme d'un manque de confiance en soi mais aussi cacher des causes plus profondes : dans ce cas, la consultation d'un pédopsychiatre sera conseillé.

- Les changements de vie : un déménagement, un changement d'école, la venue d'un nouvel enfant dans la famille, un divorce... ces événements ont des répercussions émotionnelles très fortes sur les enfants et la sophrologie peut aider à les rassurer, les sécuriser.

 

D'une façon plus générale, les enfants apprendront à se détendre, à s 'auto-apaiser, à trouver leurs ressources pour vivre de façon plus confiante et plus joyeuse leur vie d'enfant.

 

Voir aussi 

La sophrologie pour soigner les troubles chez les enfants

Sommeil, stress... Et si on emmenait son enfant consulter un sophrologue ?

 

 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.