Sevrage tabagique

Je vous livre ici mon témoignage, il vous permettra de mieux comprendre comment la sophrologie peut vous aider à arrêter de fumer.

 

J’ai fumé ma première cigarette à 13 ans et même si je n’ai jamais été une fumeuse "accro", j’ai constaté que je fumais de plus en plus et de plus en plus souvent : la cigarette était devenue une compagne, une béquille, un besoin.

Après 40 de tabagie, j’ai donc décidé d’arrêter de fumer. Je ne supportais plus d’être dépendante. Deux tentatives par le passé avaient échoué avec toujours une bonne excuse pour reprendre (mort d’un proche, déménagement).  J’ai décidé de m’aider de la sophrologie et d’expérimenter sur moi-même une forme de protocole.

J’ai fixé la date à partir de laquelle je serai une non-fumeuse me laissant 6 mois pour me préparer ; j’ai exploré mon rapport à la cigarette pour mieux comprendre quels rôles elle jouait dans ma vie, et à quels moments clés elle était reliée ; à l’aide d’exercices de sophrologie et de visualisations ciblées, je me suis entraînée à devenir cette non-fumeuse.

Le jour, dit je ne fumais plus.

5 ans après je ne ressens aucun manque et aucune envie.

 

Pour toute démarche visant au sevrage tabagique, il est d’abord nécessaire d’être vraiment motivé (attention aux formulations comme « je vais essayer d’arrêter de fumer ») et de trouver un objectif personnel à cet arrêt.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.